Note de protestation contre l’assassinat de l’artiste Jean Junior Alphonse (PAPADA)

Note de protestation contre l’assassinat de l’artiste Jean Junior Alphonse (PAPADA)
© Bill Bollendorf, 2006

Port-au-Prince, le 11 décembre 2020. – Nous, les organisations et acteurs culturels signataires de cette note, dénonçons fermement l’assassinat du sculpteur Jean Junior Alphonse, PAPADA, de son nom d’artiste. Des membres de sa famille rapportent que PAPADA a été tué lors d’une altercation avec un agent de la Police Nationale d’Haïti le mardi 8 décembre à Grand Rue.

PAPADA est une victime de plus des abus des forces de l’ordre qui agissent en toute impunité, alors qu’ils sont censés « protéger et servir ». Cet acte criminel ne doit pas rester impuni. Nous demandons instamment aux autorités judiciaires de faire la lumière sur ce cas et d’assurer que non seulement justice soit rendue à la victime et à sa famille, et également que le coupable soit sanctionné.

Il est important de noter que l’assassinat de PAPADA est survenu dans un climat d’insécurité généralisée où des bandits terrorisent la population alors que le gouvernement fait peu d’efforts pour garantir la protection des citoyen.ne.s. Le secteur culturel et les artistes, comme bien d’autres, souffrent grandement de cette violence qui n’en finit pas de s’étendre. Il faut que cela cesse.

Le droit à la vie est sacré ; PAPADA doit obtenir justice !

Organisations et signataires de cette note :

Association Culturelle Akoustik Prod.
Association des Artistes et Artisans de la Croix-des-Bouquets (ADAAC)
Centre Culturel Bel’Art
Chambre des Métiers et de l’Artisanat d’Haīti (CMAH)
Coordination des Artistes et Artisans Bel-Air (CAABEL)
Fondation AfricAmericA
Fondation Culturama
Fondation Culture Création
Fondation Toussaint Louverture
Le Centre d’Art
Les Jeudis de l’Art Contemporain
Mouvement Artistique et Social « Nou Pran Lari A »
Magali Comeau Denis / actrice
Rolando Etienne / comédien